Le goût de Barcelone (théâtre)

 

 

 

 

 

 

LE GOUT DE BARCELONE

 

 

 

SCENE 1

 

 

MOZART

 

 

 

Un auteur travaille sur un manuscrit, une plume à la main, en grande chemise blanche, débraillé, les cheveux ébouriffés. Il est assis à sa table perpendiculaire au public. La musique enjouée exprime la création et ses aléas.

 

En face de lui, 6 personnes lisent des magazines qui les caractérisent dans une salle d'attente. Chacune d'elles a un numéro d'annonce inscrit dans le dos. L'une d'elle est face au public seule sur une chaise, isolée,elle lit aussi un magazine.

 

La musique espace ses notes et s'arrête.

 

 

 

Poursuite sur l'auteur

 

 

 

Auteur

 

 

Le personnage ne peut pas dire ça! Ce n'est pas logique, ça ne correspond pas à son caractère, ...ce n'est pas un homme à douter. Je sais.

 

 

(l'auteur se place derrière le personnage pendant qu'il lit son annonce)

 

Poursuite sur le personnage

 

 

 

Tueur

 

(à la manière d'une tirade tragédienne)

 

Arriverai-je à accomplir ma destinée? Suis-je à la hauteur? Et si ma main tremblait au moment fatidique? Qu'il est difficile d'être un honnête homme!

 

 

 

Auteur

 

(comprenant son erreur)

 

Je me trompe! Je dois tout reprendre

 

(il rejoint sa table froisse la feuille qui est devant lui, allume une bougie et se remet à écrire)

 

 

 

(tous les acteurs sont en activité et se figent pendant que le narrateur parle sauf pendant les pubs où les acteurs font la pause, boivent, fument, grignotent, parlent en silence, montrent leurs fringues, le décor, etc..)

 

Poursuite sur le narrateur

 

 

 

Le narrateur

 

 

 

Vous êtes vous jamais demandé à quoi servaient les petites annonces? A vendre le lit du petit dernier qui ne servira plus parce qu'il est trop grand,? A acheter un lit d'occasion parce que l'enfant devenu jeune étudiant prend son indépendance et qu'il a peu de moyens? A trouver l'élue de son cœur parce que le lit est trop grand..Lui aussi? En résumé comme on fait son lit on se couche...Mais il arrivent parfois que l'on se mette dans de beaux draps ..

 

 

 

Lumière générale

 

 

 

Auteur

 

(il parle aux acteurs qui sont dans sa tête)

 

Allez on reprend tout depuis le début. Vous êtes dans une salle d'attente d'un médecin, vous vous ennuyez et vous lisez les magazines qui se trouvent là.(les acteurs se remettent en place) Qui commence à parler?

 

 

 

Le poète chevalier

 

 

Moi, je crois que c'est moi!

 

 

 

Auteur

 

Alors allez y. ACTION! (clap de cinéma) ( l'auteur se rassoit et continue à écrire)

 

 

 

le poète chevalier

 

 

 

Passeur de poème, j'aime les endroits de transition. D'un monde à l'autre. Je trame l'écriture. D'une carte des routes aériennes, je modifie les panneaux de circulation. Je dépasse les interdits. Interdit de faire demi-tour. La vitesse est indiquée. Doit-on la respecter? Priorité à la circulation en sens inverse, je cherche mon itinéraire, celui qui m'emmènera à Barcelone.

 

 

 

(Tous les acteurs tournent la page en même temps)

 

 

 

Princesse

 

 

J'appartiens à la tribu des princesses, des princesses en haillon, libre des codes, je préfère les codes bancaires, les haillons de liberté, sans frontière, je n'aime pas les limites de retrait, je me déplace à cloche-pied, d'une histoire à l'autre, je te rencontre parfois quand je tourne dans la rue, quand je me retourne aussi.( princesse fait un demi-tour sur place) Appelle-moi au 3615 princesse en haillon et rencontrons-nous au coin de la rue, d'un pied-cloche, de l'autre notre histoire.

 

 

 

Poursuite sur le narrateur

 

 

 

Le narrateur

 

 

 

Vous souhaitez passer une petit annonce? Rien de plus facile. Veuillez remplir les petites cases, veuillez à bien inscrire une lettre par case.(le narrateur montre à un public le document) Le pris de la ligne est de 35 euros, 7 lignes maximum. Votre texte rédigé, déposez le dans une enveloppe dans les bureaux du magazine ou adressez le à : Mademoiselle X, « Manufacture Mag » 7 rue camille pelletan, 13127 Vitrolles

 

(le narrateur montre la boite aux lettres)

 

 

 

Poursuite sur l'auteur

 

Auteur

 

J'aurai peut-être du commencer par là......

 

 

Lumière générale

 

 

 

 

SCENE 2



 

Ebay

 

Vends 2 fourchettes, 4 cuillères et un couteau dépareillés en argent, vends aussi le tiroir qui contenait les couverts.

 

 

 

Auteur

 

 

 

J'ai parfois l'impression que le texte m'échappe..

 

 

 

victime

 

Victime en puissance cherche son alter ego, celui qui lui donnera une raison de vivre

 

 

 

Tueur

 

Un peu plus d'esprit rendrait l'acte plus fort. Je recherche une victime à la hauteur de mes désirs. Y-a-t-il quelqu'un digne de cette mission? L'acte est suprême, presque divin, mais terrestre..Sur les terres de Barcelone...

 

 

 

(tous les acteurs tournent la page de leur magazine)

 

 

 

Ebay

 

Vends chandelier pour tenir la chandelle..Beaucoup servi

 

 

 

(tous les acteurs tournent la page de leur magazine)

 

 

 

Le narrateur

 

(le narrateur montre le coffret)

 

PUB: Redécouvrez le pastis ! Dans son élégant coffret, une bouteille et 4 verres dessinés par un artiste marseillais. Pratique ce coffret s'emporte partout, à la plage, à la pêche, au boulot. Ne loupez plus l'heure de l'apéro! Disponible sur www.pastis.fr

 

(l'auteur s'approche et prend le produit)

 

 

 

Princesse

 

 

3615 princesse en haillon..De grands yeux verts, romantique et fleur bleue...90-60-90, cherche son chevalier servant pour la délivrer d'une vie ..de merde..Petit portefeuille s'abstenir!

 

(elle s'assoit dégoutée, le visage dans ses mains)

 

 

 

Victime

 

Cher tueur, votre petite annonce m'a émut. Il y a longtemps que je fais ce rêve étrange et pénétrant..Pénétrant...D'une lame enfoncée dans mes entrailles qui remonterait mes ambitions. Je cherche des chaînes à mettre...

 

Pourquoi Barcelone?

 

 

 

Ebay

 

 

 

Vends chaine de vélo....pour vélo.... pour les sportifs aimant les longs parcours en solitaire... et occasionnellement servir d'arme de défense aux jeunes des quartiers injustement attaqués par la Police..État presque neuf....Sans empreinte.....

 

 

 

Poète chevalier

 

 

Chère princesse N° 345667, votre détresse me touche..financièrement...Je suis bouleversé par vos ..arguments..et je sens en moi monter..la poésie...Serez-vous ma muse? Je serai votre chevalier servantescaladant le donjon imprenable de vos charmes.

 

 

 

Tueur

 

 

Barcelone. (tout penaud poète chevalier retourne à sa place) Barcelone, c'est une ville où le sang est chaud et les trottoirs sensuels. J'y ai des envies de meurtre. J'adore cette ville. Le gout de Barcelone c'est le goût des saveurs interdites.

 

 

 

Ebay

(s'approchant du tueur)

 

Vends malle hermétique en parfaite état, jamais servie...Rien à y mettre..

 

 

 

Princesse

 

(emballée par la réponse à son annonce)

 

Cher poète chevalier annonce N° 97687 du 14 décembre 2011, J'ai été toute excitée de lire votre réponse: un poète chevalier! Qu'espérez de plus! Vous précisez dans votre annonce que vous faites de l'escalade? Vous aimez les seuils à dépasser? Moi aussi...surtout ceux de la carte bleue. N'allez pas vous casser quelque chose, ce serait de mauvaise augure pour nos futures négociations. Vous dites aussi que mes arguments vous touchent? Lesquels, pourriez-vous précisez que je ne m'égare pas? Si cela vous intéresse je mesure 1m75 et je suis blonde.

 

 

 

Le narrateur

 

(le narrateur montre le produit)

 

Découvrez la gamme « Blonde épanouie » une gamme spécialement conçut pour les cheveux blonds colorés ou décolorés. Ce programme de soin sur mesure (shampoing et après-shampoing) à la formule enrichie en livre-sterling, nourrit et blanchit l'argent sale, regonfle le capital de vos cheveux en réparant en profondeur tout en préservant l'éclat de la couleur. Sans neurone, sans ammoniaque, il filtre les conversations pour n'en retenir que l'essentiel: votre beauté! ( princesse s'approche regarde le produit et l'emprunte)

 

 

 

Poète chevalier

 

 

 

Voici d'autres arguments de choc! Chère princesse en haillon, nous sommes faits pour nous entendre. Moi aussi j'ai une prédilection pour vos chiffres...de mensuration!...parlons donc chiffre..Audi R8..12 cylindres...500 chevaux.... 139500..

 

 

 

(se tournant vers le public les yeux dans les yeux des hommes de l'assistance)

 

 

 

Princesse

 

 

Kilomètres?

 

 

 

Poète chevalier

 

(Poète chevalier nargue toujours le public)

 

….Euros..(le sourire revient aux lèvres de Princesse et Poète chevalier frime et nargue les hommes du public en montrant ses clefs.)

 

 

 

JAMES BOND

 

 

 

SCENE 3

 

 

 

Victime

 

 

 

Cher tueur, votre âme est un paysage choisi. Soit, Ce sera Barcelone! Serait-il possible d'en savoir un peu plus. Que cherchez vous, ...Que donnez vous? Quelle est cette quête qui anime vos désirs? Je sais que le silence est souvent la plus belle parole mais ne faut-il pas auparavant définir les limites pour mieux les dépasser?

 

 

 

Princesse

 

 

 

Je ne connais rien en moteur de voiture, en carrosserie je me débrouille mieux (elle se caresse) mais tous ces chiffres..surtout le dernier..139500 (lentement).....me troublent et chantent à mes oreilles une douce mélodie! Quelle poésie! Vous savez parler aux femmes, vous!

 

 

 

Tueur

 

je crois que Cézanne a dit: « il ne s'agit pas de dépasser nos limites mais de les remplir jusqu'à les faire éclater » Cependant, chère Victime, vous avez raison: nous devons fixer la règle des plaisirs, c'est la règle de la limitation, deux plaisirs, deux sens mobilisés: au delà, c'est peut-être plus obsessionnel que pouvoir, plus baroque que délicat. Je vous propose d'exploiter la reconnaissance du désir, ancrage dans le corps non refoulé. Le verbe pénètre l'acte de part en part! Souffrir, agoniser, hurler, succomber, mourir! Le don de soi!(comme un professeur qui enseigne)

 

 

 

(poète chevalier tente de parler mais sans succès)

 

 

 

Victime

 

(tournée vers le public)

 

Il est des cadeaux qui ne s'offrent qu'une fois. …..Ah! Tendre les cordes de la grammaire du mourir!

 

 

 

(poète chevalier tente de parler mais sans succès)

 

 

 

Tueur

 

(s'énervant)

 

La mort! La mort! sur la mort il n'y a jamais que des pensées banales, dans la mort ce qui est exorbitant c'est son caractère banal, la langue est pathétique!(et plein d'espoir) je veux transcender la mort..

 

 

 

le narrateur

 

(interrompant tueur)

 

A cœur vaillant, rien d'impossible! (avec un sourire encourageant)

 

 

 

(poète chevalier tente de parler mais sans succès)

 

 

 

Tueur

 

(reprenant après un regard noir qui met mal à l'aise narrateur et au passage regarde poète chevalier comme un cheveu sur la soupe)

 

Je veux transcender la mort, le bon dosage de l'émoi et de la distance, effrayer l'imagination, sur déterminer les plaisirs dans un recul artistique ultime de soi-même! Une sorte d'obscène social, pratiquant une jouissance d'analyse des seuils de tolérance à la douleur, ...éventuellement un peu d'hémoglobine.

 

 

 

 

 

(un blanc...poète chevalier voyant que personne ne reprend la parole et encouragé par le narrateur se lance...Mais)

 

 

 

Victime

 

La tendresse jusqu'à l'excès! On ne peut me connaître mieux que tu me connais! ah! dire qu'il y a des petites filles qui vont au catéchisme!(dégoutée)Je me voulais événement. Je m'imaginais partition et voilà que toi, tueur,... je te tutoies parce que je dis tu à tous ceux que j'aime même si je ne les connais pas...toi, tueur, tu fais de mon corps une symphonie, état d'ivresse de ma volonté, déchirant à force d'être fragile, utopie philosophique, s'il-te-plait s-il te reste un semblant d'humanité, empale-moi! (les bras ouverts en croix!)

 

 

 

Poète chevalier

 

 

 

OUI! (un peu gêné sentant qu'il n'est pas intervenu au bon moment) oui, je crois que je sais parler aux femmes.....D'autres chiffres..Pour vous plaire?

 



 

Tueur

 

(contrarié et boudeur)

 

Non, non et non! On n'écrase pas l'autre sous une demande poisseuse (il pousse poète Chevalier qui le gène), on ne lui fait aucun chantage à l'attendrissement (menaçant du doigt Victime). Un homme a dit un jour: tuer un homme ce n'est pas défendre une doctrine, c'est tuer un homme. Je suis d'accord. Encore plus quand il s'agit d'une femme! (L'auteur se lève, vérifie le numéro d'annonce dans son dos en le montrant au public, vérifie ses papiers et déplace Tueur dans le coin,il boude)

 



 

Narrateur

 

(rappelant à l'ordre tueur)

 

Ce que femme veut, dieu le veut (tueur s'en fout) contentement passe richesse (tueur ne réagit pas, narrateur cherche autre chose) qui ne risque rien n'a rien (toujours pas de réaction dans un dernier espoir) il faut battre le fer pendant qu'il est chaud?(tueur retrouve le sourire et narrateur s'essuie le front et va s'asseoir épuisé)

 

 

 

Princesse

 

 

 

Des chiffres? Mais oui...abondamment! Salaire sensuel, eh...salaire mensuel et autres détails que vous voudrez bien me donner sur votre vie..Je veux tout savoir sur vous!...Il est important de bien se connaître...

 

 

 

Ebay

 

 

Vends prédictions d'horoscope, adaptables...Voyances n'annonçant que des bonnes nouvelles...Et chiffres du loto..

 

 

 

Princesse

 

 

Les chiffres du loto?

 

 

 

Ebay

 

 

 

Oui..Enfin..le souci c'est qu'on a les chiffres mais pas la date du tirage...mais bon ils vont bien sortir un jour...

 

 

 

MONEY PINCK FLOYD

 

(tout le monde s'approche d'Ebay avec son bulletin de lot pour noter les chiffres, à la fin de la musique tout le monde va s'asseoir)

 

 

 

SCENE 4

 

 

 

 

 

Poète chevalier

 

(sortant de scène et se rapprochant des hommes dans le public et sortant son portefeuille égrène son contenu)

 

7400..(en précisant à l'oreille du public):salaire mensuel. (sort une fiche de paie)...13ème mois......Tickets restaurant...Chèques vacances....Membre du Rotary Club.....Carte Gold...Deux.....Table réservée au Club 88....Abonnement à « Aujourd'hui Madame »....(un peu gêné) Il faut bien connaître ses proies...Invité permanent...VIP...Au Vélodrome! (se tournant vers Princesse) J'ai aussi de tendres yeux noirs et un cœur de troubadours pour ma bien-aimée!

 

 

 

Victime

 

 

 

Je n'ai pas voulu vous blesser....La chair est triste, hélas! Et j'ai lu tous les livres. Dans l'un d'eux j'ai pu y découvrir que la retenue est un principe érotique du Tao. J'en manque encore..de retenue..Aussi il vous appartient de me guider, de me former Quand je serai bien vieille, au soir à la chandelle, j'atteindrai la cime du semblant, et Barcelone donnera toutes ses saveurs...(dit-elle en s'appuyant sur son épaule)

 

 

 

Tueur

 

(se dégageant d'elle)

 

Soit! Je ferai cela! Sachez d'abord que l'action d'amour est avant tout de ne pas peser sur l'autre. (victime s'écarte et tueur s'éloigne) Et comme il se doit, toujours placer un fantasme à l'origine ! (le professeur revient)

 

 

 

Narrateur

 

(il explique au public en aparté , tueur ne s'en aperçoit pas)

 

Tout nouveau, tout beau !

 

 

 

Tueur

 

 

 

Ensuite vient le sens et le « avant le sens »..C'est cette étrange sensation de ressentir le feu dans les veines, le cœur bat, enfin on se rend compte...

 

 

 

Le narrateur

 

 

 

Les bons comptes font les bons amis (tueur lui fait signe de la main que c'est moyen/moyen son intervention, le narrateur en convient)

 

 

 

(Princesse prend sa calculatrice et compte assistée de ses doigts et de Victime)

 

 

 

Tueur

 

(reprend, amoureux et plongeant sur le premier rang du public)

 

On se rend compte que l'autre n'est plus une chimère, que les envies se partagent. Tout devient facile et bleu. Chaque mot dit est compris, la réponse vient. Le regard ne se perd plus, il rencontre un autre regard. L'instant procure une légère transpiration, c'est le temps du « pas encore ». Juste avant le grand saut, juste avant l'acte. (victime est contre le mur les mains dessus) (reprenant son ton de professeur) Il faut que le matériel soit racé et..

 

 

 

Victime

 

(à part les mains sur le mur)

 

Pénètre dans mes entrailles en remuant des milliers d'idéographies étranges dans l'atmosphère morbide..(En jouissance)

 

 

 

 

 

le narrateur

 

 

 

Atmosphère....Atmosphère...Est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère! (avec la voix de Mistinguett les mains sur les hanches) Oui je sais, ce n'est pas un proverbe...Mais depuis le temps que je voulais la placer ..cette réplique...(se faisant tout petit pour se faire oublier)

 

 

 

poète chevalier

 

(en revenant rapidement du fond de salle)

 

Ah oui moi aussi j'ai un truc à dire..

 

 

 

BANANA SPLIT

 

Il commence à chanter Banana split suivi des autres comédiens qui sur une seule ligne, chantent en balançant leurs jambes de chaque côté. On essaie d'entrainer le public.

 

 

 

SCENE 5

 

 

 

Auteur

 

(en colère, bousculant le groupe qui va se rasseoir)

 

Jusqu'à preuve du contraire c'est encore moi l'auteur...Et je décide ce que vous devez dire ou pas...vous les acteurs..les interprètes (médisant)...Sans moi vous ne seriez rien....Tout au plus …des ...des chômeurs! Et vous osez avoir une idée! Vous osez perturber le déroulé harmonieux de mon œuvre! (le narrateur se fait de plus en plus petit). Savez-vous seulement ce que cette pièce signifie?( pris par la douleur de la création) Ce qu'elle représente pour son auteur? Des heures et des heures de travail, de souffrance, des nuits blanches à la lueur de la bougie, des mois de doute, de recherche...

 

 

 

le narrateur

 

(venant soutenir l'auteur qui s'écroule)

 

il y a loin de la coupe aux lèvres..

 

 

 

Auteur

 

La création n'est pas une félicité, elle vous ronge de l'intérieur. Il faut créer à tout prix! Respirer n'est plus une priorité; Il faut d'abord créer. C'est une quête sans fin pavée de tourments, d'échecs, de renoncements et parfois de petites joies éphémères...(reprenant rapidement ses esprits) Bon c'est pas le tout mais faut bien la finir cette pièce, elle ne veut plus rien dire mais tant pis, J'ai besoin de nourrir son homme.(interpellant le public).Et moi qui rêvait d'être un grand tragédien, glorifié au panthéon des écrivains...Ce n'est pas ici que je vais trouver le mécène qui va comprend mon art....Quand on dit culture on pense country et majorette..Alors...(il regagne sa table et se remet à écrire)

 

 

 

J'en étais où? Ah oui! (jetant un regard noir au narrateur) Mistinguett et Banana split! (il secoue la tête et écrit)

 

 

 

Le narrateur

 

 

 

Cher spectateur, ce petit « intermède » (regardant froidement l'auteur) nous a fait perdre le fil de l'histoire. Aussi afin que vous retrouviez un semblant de cohérence je vais vous faire un point (s'approchant de princesse) Celle-ci , est en quête d'un portefeuille...Il semblerait qu'elle soit en bonne voie....(s'approchant d'Ebay)..Celle-là..Je n'ai pas vraiment compris ce qu'elle cherchait..Elle vend..Elle vend ...Elle vend...(s'approchant de Victime) Là, c'est un mystère...Une maso suicidaire en demande de souffrance....il paraît que ce n'est que du plaisir! Il est quelque fois difficile de comprendre la nature humaine et ses perversions...Si c'est une perversion! Je m'interroge encore, cela ressemble à une recherche d'amour appuyée sur un bras complice...un bras armé tout de même..(il s'approche de poète chevalier en souriant)..Un pigeon..volontaire! (s'approchant de Tueur)..Notre rôle principal..Si si, (en aparté) l'auteur est un peu bizarre, il paraît que c'est de l'art contemporain..Mais bon...donc notre rôle principal, un tueur en série qui recrutent ses victimes par petites annonces...Ça y est ? Vous y êtes? On peut donc reprendre..(il se rassoit)

 

 

 

Tueur

 

Pas de précipitation! Il est important de déguster les prémices des préliminaires des premiers sucs de l'angoisse des saveurs défendues...Il faut que la sève monte, distille ses fragrances légèrement salées...La peau frémit, se moite, se touche à fleur de peau,

 

que le temps fasse son chemin...De l'esprit au corps (en montrant de la tête au sexe)

 

l'écho a besoin de temps pour se propager...(petite grimace gênée et explicative)

 

 

 

le narrateur

 

(se moquant de tueur)

 

l'appétit vient en mangeant!

 

 

 

Victime

 

 

 

Loin dans les âmes, les solitudes s'étendent. Je vous ai cherché longtemps, dans la rue, sur le net, je n'ai trouvé que des ersatz, de pâles copies sans profondeur. Pas de résonance dans mon cœur. Il me tarde de vous voir mais je saurai apprendre chaque instinct qui s'écoute, chaque sueur qui se noie, chaque respiration qui s'éteint. J'attendrai..

 

 

le narrateur

 

 

 

PUB: N'attendez plus pour vous offrir des vacances de rêves, l'agence de voyage « Le soleil brille pour tout le monde » vous emmène, sur un coup de tête en 24H chrono, à l'autre bout de la terre, sans réservation, sans frais de dossier, sans supplément, et sans retour possible (le narrateur sourit à pleine dent en montrant une affiche de sable et cocotier, le poète s'approche et note les coordonnées)

 

 

 

Tueur

 

 

 

Sans retour possible......on devient tout!

 

 

 

 

SCENE 6



Ebay

 

 

 

Je vends..

 

 

 

Tous

 

(lui coupant la parole)

 

On s'en fout!

 

 

 

(Ebay regarde le public épouvanté et court s'assoir au premier rang sur une chaise libre, les autres recommencent à lire les magazines, après quelques secondes de silence Ebay n'y tient plus et branche son voisin)

 

 

 

Ebay

 

 

 

..J'ai une affaire à vous proposer. .Je vends un écran plat ..avec un seul canal..celui de la Scène de la Manufacture, bien sûr. Ça vous intéresse?..(l'auteur voyant son acteur s'échapper du texte vient la chercher et la faire revenir par l'oreille sur sa chaise sur scène, Ebay s'assoit et soupire)

 

 

 

le narrateur

 

 

 

Cœur qui soupire n'a pas ce qu'il désire (en regardant tendrement Ebay)

 

 



 

 

Princesse

 

 

 

..Je crois que je suis tombée amoureuse...Je suis un peu fleur bleue. Il me faut peu pour chavirer dans les bras d'un homme. On me dit cœur d'artichaut! C'est faux...Un peu d'eau fraîche ...quelques mots doux à mon oreille....Un regard tendre dans mes yeux...Et quelques liquidités....Et voilà, je suis amoureuse..Vous savez, je suis comme tout le monde, je rêve de fonder une famille, avoir un chien, emmener le petit dernier au judo, récupérer la grande à la danse, préparer un petit plat pour mon mari, partager une après-midi shopping avec mes amies, ..(mélancolique) Rien de plus...

 

 

 

Le narrateur

 

(avec tendresse vis à vis de Princesse)

 

Faute de grives, on mange du merle! (Princesse est offusquée!)

 

 

 

Poète chevalier

 

 

 

Au fond nous sommes tous de grands poètes, le cœur au bord de la dérive, une chimère dans la tête, le monde pourrait être plus beau si toutes les princesses de la terre voulaient bien se laisser sauver … L'homme est un preux chevalier..il suffit de lui rappeler de temps en temps...

 

 

 

 

 

 

 

SCENE 7

 

 

 

MUSIQUE DOUCE

 

Tueur

 

Il est temps..(tous les acteurs tournent la page du magazine) Rendez-vous sur la Rambla devant le musée de l'érotisme. Nous regarderons ensemble, dans la même direction nos aspirations, sans un mot, sans un souffle. Gorgés d'émotions nous irons alors vers notre destin, une chambre sordide dans un petit hôtel du quartier ancien pour y vivre notre histoire.

 

 

 

 

 

Victime

 

Demain, dès l'aube, A l'heure où blanchit la campagne ….A lundi.



 

 

Sur la scène on voit victime qui rejoint tueur, il lui caresse les cheveux et ils s'en vont dans les bras l'un de l'autre vers le fond de scène. De l'autre côté de la scène princesse rejoint poète qui d'une tape sur les fesses l'entraine gaiement hors de la scène dans l'allée entre les publics. L'auteur satisfait de son texte, souriant, pose sa plume, ferme son cahier, souffle la bougie et sort vers le fond de scène. Ne reste au milieu qu'Ebay en plein centre.

 

 

 

 

 

Le narrateur

 

(légèrement sur le côté, en même temps que la sortie de scène des acteurs)

 

Au petit matin, lorsque l'on sort de son lit et que les rêves se sont évanouis..Il est souvent difficile de trouver chaussure à son pied. Le jour levé, les fantasmes se révèlent gris et ternes. Mais parfois Midi sonne à sa porte. Alors comme il vaut mieux tenir que courir, on croit à sa bonne étoile. On se dit que tous les chemins mènent à Rome, et que par bonheur on trouvera au détour d'un bosquet, l'autoroute du soleil, ligne droite sans escale pour Barcelone....On goutera alors ses saveurs interdites.(le narrateur ne bouge pas)...(Musique douce)

 

 

 

Poursuite sur Ebay

 

Ebay

 

(triste et désespérée)

 

Achète instant de tendresse...A n'importe quel prix....

(la musique continue plus intense) 

 

 

 

NOIR